Forum généraliste

Forum sur tous les domaines : jeux-vidéo, informatique, politique, économie, culture....
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Meutre a Montréal

Aller en bas 
AuteurMessage
Duck Man

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 05/01/2006

MessageSujet: Meutre a Montréal   Lun 9 Jan - 18:50

Il n´a rien fait de mal, il voulait seulement poignarder le policier

Bonjour amis(es) de la résistance. À Montréal, le 1er décembre 2005, un marocain d´origine a été la victime d´un racisme effroyable de la part d´un policier. Le pauvre jeune homme qui sortait sagement d´une mosquée a tenté de poignarder ce policier qui lui, dans sa grande méchanceté de raciste, s´est défendu en le tuant de deux balles.
Le père de Mohammed, la ´´victime´´ (sic), admet lui-même que c´est un être non-violent et pratiquant et que même si celui-ci a peut-être eu un moment d´égarement en voulant simplement poignarder le policier raciste, ce dernier n´avait aucunement raison de se défendre contre l´agression de son fils. C´est certain puisque aux yeux de tous, il est mieux d´être la victime de meutre d´un musulman pratiquant que de se défendre et de passer automatiquement pour un raciste.

PS : 4 traîtres élus étaient présents pour dénoncer le fait que le policier se soit défendu.

Source : http://www.jeuxvideo.com/cgi-bin/jvforums/rd_forums.cgi?http://www.cyberpresse.ca/article/20060108/CPACTUALITES/601080421/1019/CPACTUALITES


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Il voulait juste tuer un policier,rien de méchant Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell
Passion : musique et collaboration


Nombre de messages : 1018
Age : 36
Date d'inscription : 06/11/2005

MessageSujet: Re: Meutre a Montréal   Lun 9 Jan - 21:02

quelle est la conclusion que tu en tires?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avril
Passion: politique et économie
avatar

Nombre de messages : 2635
Age : 30
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: Meutre a Montréal   Lun 9 Jan - 21:12

Euh ce texte comment pourrait on dire n'est pas neutre et a un partie pris alors voici un texte un peu plus neutre: http://radio-canada.ca/nouvelles/regional/modele.asp?page=/regions/Montreal/2006/01/07/001-manif-bennis.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdesforums.jeun.fr
Roswell
Passion : musique et collaboration


Nombre de messages : 1018
Age : 36
Date d'inscription : 06/11/2005

MessageSujet: Re: Meutre a Montréal   Lun 9 Jan - 21:39

Et le post de notre ami est encore moins neutre...

Surtout que dans cette affaire, il semble que tout soit tellement flou qu'il est impossible de trancher pour tel ou tel parti.

Merci de ton lien Avril, qui permet de découvrir d'autres aspects de l'histoire.

Honnètement, vous pensez vraiment que les gens poignardent régulièrement des policiers, comme ça, sans raison apparente ? Il y a un truc pas clair dans cette histoire...

En tout cas, je trouve la mise en place de ce topic complètement stupide. C'est pas comme si Duck Man partait d'un constat et nous invitait ensuite à un débat : il part du principe que le jeune qui a poignardé le flic est celui qu'il faut blâmer. Et ce que j'apprécie tout particulièrement, c'est qu'il ne pert jamais une occasion pour rappeler qu'il est musulman.

Mon avis personnel, c'est que le flic n'avait pas à tirer. Les policiers étaient plusieurs à ce moment là (tous les articles le confirment) et il ne devait pas être si difficile à plusieurs de maîtriser un homme avec un simple couteau de cuisine (enfin quoi, il avait pas non plus un char d'assaut et des lance-grenades!), surtout dans la mesure où cet homme n'est nullement décrit comme un enragé prêt à tout pour tuer! Si plusieurs flics armés n'arrivent pas à venir à bout d'un seul mec avec un couteau autrement qu'en le criblant de balles, je m'inquiète beaucoup pour notre sécurité!!!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avril
Passion: politique et économie
avatar

Nombre de messages : 2635
Age : 30
Date d'inscription : 29/10/2005

MessageSujet: Re: Meutre a Montréal   Mar 10 Jan - 14:37

Moi franchement, je ne me prononce pas, on ne connait pas l'histoire et en France, il n'y a eu aucun échos alors je ne dis rien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leforumdesforums.jeun.fr
Archimède

avatar

Nombre de messages : 627
Localisation : Au-delà des vallées de Terhbrun
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: Meutre a Montréal   Mer 11 Jan - 19:42

mais dans l'article d'avril, ils disent que le musulman avait déjà poignardé un policier à deux reprises... donc la réplique était quand même assez normal... en tout cas, si c'est ce qui s'est passé...

enfin de toute façon, je ne vois pas pourquoi on insiste tant sur le fait que ce soit un musulman... on s'en fiche, c'est un être humain, c'est tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell
Passion : musique et collaboration


Nombre de messages : 1018
Age : 36
Date d'inscription : 06/11/2005

MessageSujet: Re: Meutre a Montréal   Mer 11 Jan - 22:39

kef_hin a écrit:
mais dans l'article d'avril, ils disent que le musulman avait déjà poignardé un policier à deux reprises... donc la réplique était quand même assez normal... en tout cas, si c'est ce qui s'est passé...

Un policier qui est armé a eu une formation
1/ pour savoir utiliser son arme à bon escient
2/ pour savoir viser juste
3/ pour savoir où tirer pour blesser et où tirer pour tuer

Je doute que les policiers aient simplement voulu empêcher le jeune homme de frapper à nouveau. Ils ont tiré deux balles. Consciemment ou non, ils ont choisi de le tuer.

Et apparemment je ne suis pas le seul à douter, puisque l'enquète traîne toujours...

Je ne dis absolument pas qu'ils auraient dû lui lancer des lauriers à la place, je dis simplement que des policiers qui sont plusieurs, qui ont des armes à feu, qui ont été formés pour protéger les citoyens et qui n'arrivent pas à arrêter un jeune homme seul avec un pauvre couteau à beurre autrement qu'en le dégommant par deux fois, ça sent le rouci...

kef_hin a écrit:
enfin de toute façon, je ne vois pas pourquoi on insiste tant sur le fait que ce soit un musulman... on s'en fiche, c'est un être humain, c'est tout...
Alors, je ne suis que partiellement d'accord avec toi. D'un côté, oui, c'est un homme comme les autres et le fait qu'il soit musulman, juif, chrétien ou n'importe quoi d'autre ne doit rien changer à son jugement. Je suis comme toi un anti-raciste à 200% et c'est d'ailleurs principalement pour ça que je me suis intéressé à ce topic : je trouve que le post initial a quelques fonds de relents de racisme et si c'est le cas, je ne suis pas prêt de lâcher l'affaire...
Mais par contre, dans cette histoire-là, c'est très important de préciser qu'il est musulman ! Du point de vue du policier, c'est primordial : il est tout à fait possible que la "riposte" démesurée du flic soit due à la couleur du jeune homme... Il serait impossible d'envisager la piste 'racisme' si on oublie de préciser que le jeune homme est de couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archimède

avatar

Nombre de messages : 627
Localisation : Au-delà des vallées de Terhbrun
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: Meutre a Montréal   Jeu 12 Jan - 2:58

Citation :
Un policier qui est armé a eu une formation
1/ pour savoir utiliser son arme à bon escient
2/ pour savoir viser juste
3/ pour savoir où tirer pour blesser et où tirer pour tuer

nous sommes bien d'accord, mais bon, lorsqu'on voit un mec arrivé avec un couteau de cuisine pour défoncer un de nos collègues, tu avoueras qu'on est en droit d'être décontenancé, d'avoir un moment d'hésitation et qu'une réaction non-réfléchie se produit vite...
je ne sais pas si le policier a décidé ou non de tuer le poignardeur, mais je pense que de toute façon dans une telle circonstance, même le meurtre est excusable... ce n'est pas le genre de moment où on a le temps de réfléchir à ce qu'on va faire... d'autant plus qu'il fallait encore après qu'il vérifie si son collègue allait bien, qu'il appelle les urgences, etc.. je ne vois pas avec quel élément de comparaison, la plupart des gens pourrait juger d'actes s'étant produit dans cette situation...
bon maintenant, il est clair qu'il aurait été préférable de ne pas tuer le poignardeur, mais ça j'en suis déjà persuadé depuis un certain temps, il faudrait remplacer les balles des policiers par des flèches anabolisantes ou soporiphiques...

quant au fait que le poignardeur soit musulman ou pas, c'est vrai que la couleur de peau pourrait avoir influencer le policier... mais que l'acte soit raciste ou pas, le résultat est le même... doit-on juger autrement un meurtre raciste et un meurtre individuel (excepté les meurtres passionelles) ? j'en doute fort... non seulement parce que dans les deux cas, il s'agit de haine ou de principes, mais parce qu'en plus je ne vois pas par quel don télépathique nous pourrions savoir si un meurtre est raciste ou individuel... par exemple, un péruvien tue un japonais pour son argent. nous, nous savons que ce n'est que pour son argent puisque je vous le dis, mais comment un juge pourra-t-il trancher entre racisme ou individualité ? et même si ce juge sait que c'est pour l'argent, pourra-t-il clairement affirmer que ce n'était que pour cela ? il est clair que non...

de plus, il est impensable à mes yeux, et peut-être suis-je un peu naïf sur ce point, que le policier se soit laissé affecté par la couleur de peau du poignardeur dans la situation présente où il était clair qu'il fallait réagir vite... je ne pense pas qu'il soit possible de penser à de pareilles futilités dans cette circonstance... et par conséquent, je pense que la couleur de peau du poignardeur n'a en aucune façon pu influencer une décission aussi vive du policier... sauf, bien entendu, si le racisme était ancré en lui de telle manière que même ses réflexes en soient affectés...

et enfin, je tenais à exprimer ma plus vive déception quant au fait, qu'une manifestation de plus de 500 personnes se soit déclarée parce qu'un musulman avait été abatu par un policier, mais que personne ne s'attriste ni même ne s'interroge sur l'état du policier poignardé, ce qui me semble pourtant beaucoup plus grave... la vraie victime devient presque coupable d'avoir été poignardée, parce qu'à cause d'elle, le coupable est mort ! ce n'est plus seulement abhérant, c'est carrément irrespectueux !

et n'oublions pas l'influence infecte des médias dans cette histoire... il me semble que l'on parle beaucoup de racisme d'un canadien de souche envers un musulman, mais qu'on oublie beaucoup plus de parler de faschisme envers les services policiers dont a été victime un de leur membre dans cette affaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archimède

avatar

Nombre de messages : 627
Localisation : Au-delà des vallées de Terhbrun
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: Meutre a Montréal   Jeu 12 Jan - 3:48

Citation :
Je ne dis absolument pas qu'ils auraient dû lui lancer des lauriers à la place, je dis simplement que des policiers qui sont plusieurs, qui ont des armes à feu, qui ont été formés pour protéger les citoyens et qui n'arrivent pas à arrêter un jeune homme seul avec un pauvre couteau à beurre autrement qu'en le dégommant par deux fois, ça sent le rouci...

en fait, même si comme je l'ai déjà dit, je pense que la réaction du policier est excusable, je pense aussi que le fait que le policier ait tué le poignardeur est regretable... mais je pense que l'accident est plus lié à l'incompétence du policier qu'à son racisme...
mais bon, si l'on devait vérifier le sang-froid d'une personne avant de la faire policière, on va vraiment manquer de policiers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell
Passion : musique et collaboration


Nombre de messages : 1018
Age : 36
Date d'inscription : 06/11/2005

MessageSujet: Re: Meutre a Montréal   Jeu 12 Jan - 13:14

Tout d'abord, afin de mettre les choses au clair : je n'ai pas de point de vue tranché sur la question. Je ne fais qu'envisager un maximum d'hypothèses.

Dans mon précédent post, j'utilise seulement les faits les plus incontestables pour chercher une explication, à savoir :
- un jeune homme de couleur a poignardé des policiers
- les policiers étaient en nombre et armés
- ils ont tué le jeune homme de plusieurs balles

Mon post précédent ne tient donc pas lieu, pour moi, de conclusion définitive.

kef_hin a écrit:
nous sommes bien d'accord, mais bon, lorsqu'on voit un mec arrivé avec un couteau de cuisine pour défoncer un de nos collègues, tu avoueras qu'on est en droit d'être décontenancé, d'avoir un moment d'hésitation et qu'une réaction non-réfléchie se produit vite...
Je suis d'accord avec toi. C'est probablement ce qui s'est produit : les policiers ont paniqué. Ce qui est parfaitement compréhensible d'un point de vue humain.
Mais cette théorie ne marche QUE si on part du fait que le jeune homme s'est jeté brusquement sur les policiers sans raison, ce qui reste à prouver. À aucun moment dans les articles, ce n'est dit explicitement. Forcément, ça paraît un peu bizarre...
C'est pour ça qu'on est bien obligés de chercher si la couleur du jeune homme a un rapport ou non...

kef_hin a écrit:
je ne sais pas si le policier a décidé ou non de tuer le poignardeur, mais je pense que de toute façon dans une telle circonstance, même le meurtre est excusable... ce n'est pas le genre de moment où on a le temps de réfléchir à ce qu'on va faire... d'autant plus qu'il fallait encore après qu'il vérifie si son collègue allait bien, qu'il appelle les urgences, etc.. je ne vois pas avec quel élément de comparaison, la plupart des gens pourrait juger d'actes s'étant produit dans cette situation...
bon maintenant, il est clair qu'il aurait été préférable de ne pas tuer le poignardeur, mais ça j'en suis déjà persuadé depuis un certain temps, il faudrait remplacer les balles des policiers par des flèches anabolisantes ou soporiphiques...
Bien entendu. Pas de problème là-dessus. Mais on est toujours dans la même voie : si le jeune homme ne s'est pas subitement jeté sur les policiers sans motif, on ne peut plus vraiment utiliser cette excuse...

kef_hin a écrit:
quant au fait que le poignardeur soit musulman ou pas, c'est vrai que la couleur de peau pourrait avoir influencer le policier... mais que l'acte soit raciste ou pas, le résultat est le même...
(...)
de plus, il est impensable à mes yeux, et peut-être suis-je un peu naïf sur ce point, que le policier se soit laissé affecté par la couleur de peau du poignardeur dans la situation présente où il était clair qu'il fallait réagir vite... je ne pense pas qu'il soit possible de penser à de pareilles futilités dans cette circonstance... et par conséquent, je pense que la couleur de peau du poignardeur n'a en aucune façon pu influencer une décission aussi vive du policier... sauf, bien entendu, si le racisme était ancré en lui de telle manière que même ses réflexes en soient affectés...
C'est là où je pense que tu fais fausse route. J'ai l'impression que tu places l'élément "musulman" au mauvais endroit. D'après ce que tu dis, je crois deviner que tu vois le problème ainsi :
- un jeune homme sort de la mosquée, il rencontre des policiers.
- il se jette sur eux et poignarde l'un d'entre eux pour une raison inconnue.
- les policiers, s'apercevant que le jeune homme est musulman, choisissent de le tuer parce que c'est rien que des gros méchants racistes pas beaux.

D'après moi, c'est pas dans ce sens-là qu'il faut prendre le problème. Le vrai problème, c'est ça : étant donné que le jeune homme est de couleur, est-ce que les policiers n'ont pas, par pur hasard, légèrement contribué à sa perte de sang-froid ?... En admettant que les policiers soient racistes et de plus de mauvais poil ce jour-là, est-ce qu'ils n'ont pas par hasard fait ne serait-ce qu'une toute petite remarque qui aurait pu froisser le jeune homme ? (ça peut être n'importe quoi : une remarque sur la communauté qui sort de la mosquée, une blague de mauvais goût, un pic direct au jeune homme...) Dans tous les cas de figure, c'est assez rare qu'un jeune homme réputé stable poignarde des policiers sans raison... Et si jamais ça s'est passé comme ça, alors l'hypothèse des deux balles pour tuer et non pas pour blesser se confirmerait...

Le seul souci, selon moi, si on part dans cette direction c'est ça : qu'est-ce qu'un jeune homme qui sortait d'une mosquée foutait avec un couteau de cuisine ?

Ça aurait donc tendance à faire pencher du côté de la préméditation... Mais alors, dans ce cas, comment aurait-il pu prévoir qu'il allait croiser les policiers ce jour-là ?
Soit il a poignardé n'importe lequel au pif, simplement parce que c'était un policier, et ça devient de plus en plus débile : Ce jeune homme n'avait jamais eu de problèmes avant.
Soit il en avait après ce type précis et c'est encore plus débile puisque c'est peu probable que ce même mec soit toujours planté là à longueur de journée... scratch

kef_hin a écrit:
doit-on juger autrement un meurtre raciste et un meurtre individuel (excepté les meurtres passionelles) ? j'en doute fort... non seulement parce que dans les deux cas, il s'agit de haine ou de principes, mais parce qu'en plus je ne vois pas par quel don télépathique nous pourrions savoir si un meurtre est raciste ou individuel... par exemple, un péruvien tue un japonais pour son argent. nous, nous savons que ce n'est que pour son argent puisque je vous le dis, mais comment un juge pourra-t-il trancher entre racisme ou individualité ? et même si ce juge sait que c'est pour l'argent, pourra-t-il clairement affirmer que ce n'était que pour cela ? il est clair que non...
Eh oui, c'est bien pour ça que l'enquète tourne en rond visiblement... On ne peut que difficilement deviner les motivations du policier qui a tiré...
Sauf si il nous manque un élément, que ses collègues auraient pu vouloir cacher, ce qui n'est pas complètement impossible.

Doit on juger différemment un meurtre raciste ? Mon point de vue est oui : un mec qui a tué son beau-frère un soir de cuite parce qu'il lui cassait les burnes ou qu'il lui devait de l'argent, c'est ce que j'appellerais une affaire réglée. Une fois que le mec a tué son beau-frère, y'a aucune raison qu'il aille tuer tous les beaux-frères qu'il va croiser dans la rue par la suite.
Par contre, un néo-Ku Klux Klan qui tue un musulman en clamant qu'il serait mieux dans son pays, tu peux quasiment être sur qu'il se dira la même chose la prochaine fois qu'il en croisera un. Il serait donc plus malin de l'isoler plus longtemps et de lui assurer un suivi psychologique plus conséquent.

Je suis de ceux qui ne voient pas le jugement comme une punition mais comme une voie vers une solution. Un mec qui prend dix ans de prison, c'est pas parce que le monde lui en veut dix fois plus qu'un mec qui a pris un an : c'est simplement parce qu'il a besoin d'être mis à l'écart un certain temps pour comprendre ce qu'il a fait (et accessoirement pour éviter qu'il recommence au moins pendant cette période).

kef_hin a écrit:
et enfin, je tenais à exprimer ma plus vive déception quant au fait, qu'une manifestation de plus de 500 personnes se soit déclarée parce qu'un musulman avait été abatu par un policier, mais que personne ne s'attriste ni même ne s'interroge sur l'état du policier poignardé, ce qui me semble pourtant beaucoup plus grave... la vraie victime devient presque coupable d'avoir été poignardée, parce qu'à cause d'elle, le coupable est mort ! ce n'est plus seulement abhérant, c'est carrément irrespectueux !
Oui, c'est en partie ce que voulait dire Duck Man : ce point est incontestable. Dans la mesure où on ne sait pas lequel des deux est le vrai coupable, on ne devrait pas en plaindre un plus que l'autre.
Mais quand tu dis que personne ne s'attriste de sort du policier, je ne vois pas exactement ce que tu aurais voulu. Tu aurais voulu une manif pour le policier ?

kef_hin a écrit:
et n'oublions pas l'influence infecte des médias dans cette histoire... il me semble que l'on parle beaucoup de racisme d'un canadien de souche envers un musulman, mais qu'on oublie beaucoup plus de parler de faschisme envers les services policiers dont a été victime un de leur membre dans cette affaire...
Oui, mais une fois de plus : ça ne marche QUE si le jeune homme s'est effectivement jeté sur les policiers sans raison, ce qui reste complètement à prouver... Sinon l'enquète serait terminée depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Archimède

avatar

Nombre de messages : 627
Localisation : Au-delà des vallées de Terhbrun
Date d'inscription : 04/11/2005

MessageSujet: Re: Meutre a Montréal   Sam 14 Jan - 0:41

Roswell a écrit:
Mais cette théorie ne marche QUE si on part du fait que le jeune homme s'est jeté brusquement sur les policiers sans raison, ce qui reste à prouver. À aucun moment dans les articles, ce n'est dit explicitement. Forcément, ça paraît un peu bizarre...
C'est pour ça qu'on est bien obligés de chercher si la couleur du jeune homme a un rapport ou non...

évidemment il faut mener une enquête pour être sûr de ce qu'il s'est passé, mais si le musulman a poignardé le policier avant que les policiers ne lui tirent dessus, il me semble que la scène a dû se passer rapidement... je vois mal comment le poignardeur aurait pu faire autrement que rapidement...
si, par contre, ce sont les policiers qui ont attaqué physiquement le musulman avant que le musulman ne les attaque, alors le problème est vite réglé aussi...
si les policiers ont attaqué verbalement le musulman et que du coup celui-ci est devenu violent ce qui n'était pas très intelligent, tout le monde est coupable...
donc il est évident qu'une enquête doit être menée pour déterminé ce qu'il s'est exactement passé !

mais lorsque j'exprimais mon précédent jugement, je ne faisais que prendre en compte les faits qui m'ont été donnés...



Roswell a écrit:
D'après ce que tu dis, je crois deviner que tu vois le problème ainsi :
- un jeune homme sort de la mosquée, il rencontre des policiers.
- il se jette sur eux et poignarde l'un d'entre eux pour une raison inconnue.
- les policiers, s'apercevant que le jeune homme est musulman, choisissent de le tuer parce que c'est rien que des gros méchants racistes pas beaux.

je pensais pourtant avoir dit complètement le contraire...

kef_hin a écrit:
de plus, il est impensable à mes yeux, et peut-être suis-je un peu naïf sur ce point, que le policier se soit laissé affecté par la couleur de peau du poignardeur dans la situation présente où il était clair qu'il fallait réagir vite... je ne pense pas qu'il soit possible de penser à de pareilles futilités dans cette circonstance... et par conséquent, je pense que la couleur de peau du poignardeur n'a en aucune façon pu influencer une décission aussi vive du policier...

mais bien entendu, dans ce problème, je ne prends encore en compte que les faits exposés... si j'essayais de trouver d'autres faits, alors il est évident que j'arriverais à d'autres conclusion...

Roswell a écrit:
En admettant que les policiers soient racistes et de plus de mauvais poil ce jour-là, est-ce qu'ils n'ont pas par hasard fait ne serait-ce qu'une toute petite remarque qui aurait pu froisser le jeune homme ? (ça peut être n'importe quoi : une remarque sur la communauté qui sort de la mosquée, une blague de mauvais goût, un pic direct au jeune homme...) Dans tous les cas de figure, c'est assez rare qu'un jeune homme réputé stable poignarde des policiers sans raison... Et si jamais ça s'est passé comme ça, alors l'hypothèse des deux balles pour tuer et non pas pour blesser se confirmerait...

je ne pense pas que même dans ce cas-là, les policiers s'attendaient à une réaction violente, d'ailleurs, je ne connais pas beaucoup de gens qui se promène avec un couteau de cuisine en poche... bien entendu cela pouvait simplement être dû au hasard, mais que ce le soit ou non, les policiers ne s'y attendaient certainement pas...
donc que les policiers l'aient provoqué ou pas, il me semble tout de même fort peu probable qu'ils ne furent pas surpris par cet acte.

Roswell a écrit:
Soit il a poignardé n'importe lequel au pif, simplement parce que c'était un policier, et ça devient de plus en plus débile : Ce jeune homme n'avait jamais eu de problèmes avant.

je crois simplement que dans ce cas, l'animosité qui règne en ce moment contre la police peut être la cause de tout cela... ce n'est pas parce que quelqu'un n'a jamais eu de problème avec la police qu'il ne les déteste pas ou qu'il ne fait pas sembler de les détester pour paraitre comme tout le monde... c'est incroyable ce qu'appartenir à un groupe peut procurer comme sentiment de sécurité et ce que l'on est capable de faire pour s'y intégrer ou y rester...
ça la source du racisme...

Roswell a écrit:
Soit il en avait après ce type précis et c'est encore plus débile puisque c'est peu probable que ce même mec soit toujours planté là à longueur de journée...

si c'était le cas, je ne pense pas que l'affaire poserait autant de problème, mais ne sait-on jamais ? tout est envisageable après tout...

kef_hin a écrit:
doit-on juger autrement un meurtre raciste et un meurtre individuel (excepté les meurtres passionelles) ? j'en doute fort... non seulement parce que dans les deux cas, il s'agit de haine ou de principes, mais parce qu'en plus je ne vois pas par quel don télépathique nous pourrions savoir si un meurtre est raciste ou individuel... par exemple, un péruvien tue un japonais pour son argent. nous, nous savons que ce n'est que pour son argent puisque je vous le dis, mais comment un juge pourra-t-il trancher entre racisme ou individualité ? et même si ce juge sait que c'est pour l'argent, pourra-t-il clairement affirmer que ce n'était que pour cela ? il est clair que non...

finalement c'est vrai que tu as raison... juger un acte raciste ou un acte contre un individu particulier est complètement différent... le seul problème reste pour moi la pratique... mais c'est vrai que théoriquement ce sont deux types de meurtres complètement différents !

Citation :
Mais quand tu dis que personne ne s'attriste de sort du policier, je ne vois pas exactement ce que tu aurais voulu. Tu aurais voulu une manif pour le policier ?

surtout pas... mais si l'on fait une manif pour le musulman, pourquoi pas pour le flic ? en fait, je ne vois pas pourquoi on a fait une manif pour le musulman, c'est surtout ça le problème...
et bon, jusqu'à preuve du contraire, c'est quand même le musulman qui est en tort, alors il y a un truc que je ne comprends pas...
si cela s'était passé après, quand tout avait été éclairé, il aurait été compréhensible que les musulmans fassent une manifestation ou que les policiers en fassent une... mais là, aussi peu avancé dans l'enquête que nous sommes, je ne vois pas comment l'on peut juger qu'une manifestation est justifiée ou non...
et si l'on voulait vraiment faire une manifestation, il me semble qu'avec les éléments que nous avons, une pour le policier serait plus justifiée...
et puis de toute façon, si l'on apprend que le musulman est mort, nous ne savons rien sur l'état du policier... est-il encore vivant ? blessé ?... si ce n'est pas là de la manipulation d'information, je ne vois pas ce que c'est !

Citation :
Oui, mais une fois de plus : ça ne marche QUE si le jeune homme s'est effectivement jeté sur les policiers sans raison, ce qui reste complètement à prouver... Sinon l'enquète serait terminée depuis longtemps.

une fois de plus, je ne fais que me baser sur les faits qui m'ont été donnés... mais je suis complètement d'accord avec toi là-dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roswell
Passion : musique et collaboration


Nombre de messages : 1018
Age : 36
Date d'inscription : 06/11/2005

MessageSujet: Re: Meutre a Montréal   Sam 14 Jan - 10:50

En fait pour moi, l'élément qui cloche le plus dans cette affaire, c'est ça : qu'est-ce que diable un homme foutait avec un couteau de cuisine sur lui en sortant d'une mosquée? il avait prévu de se faire un petit sandwich? Very Happy

Le plus probable resterait donc la théorie du jeune homme qui pète un câble (et avec préméditation en plus), mais dans ce cas :
- qu'est-ce qu'il lui a pris? Il sortait d'un lieu de prière et ne pense pas que quelle religion que ce soit encourage le meurtre...
- pourquoi les policiers n'ont pas réussi à le maîtriser autrement qu'en le tuant? scratch

Il ne serait pas impossible qu'il y ait une petite combinaison des deux : un musulman anti-flic + des flics anti-musulmans = un meurtre minable...

Eh oui, je sais, je tourne en rond et je piétine, mais si j'avais la solution finale de l'enquète, je la donnerais volontiers directement aux juges! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meutre a Montréal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Meutre a Montréal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Journal de Montréal
» Les Normands à Montréal.
» bc montréal métropolitain
» RSG de la Rive-Sud de Montréal
» Service de remplacement, Rive-sud de montréal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum généraliste :: Politique et économie :: Actualités française-
Sauter vers: